L'éditorial du mois

Bernadette Mélois, rédactrice en chef

Avançons avec pleine assurance par Bernadette Mélois, rédactrice en chef

 

Dès le deuxième jour du mois, la rencontre entre Syméon et Marie oriente notre regard vers le mystère du salut qui passe par la croix. Croix qui, dressée vers le ciel, le déchire pour que jaillisse définitivement l’inaltérable lumière de la résurrection. Heureux mois de février qui nous appelle à nous mettre en marche vers le passage de ce monde a l’autre, de ce monde de cendres au monde du rayonnement solaire qui engendre la vie qui ne finit pas.

Quand nos sociétés cherchent des solutions pour parer aux bruits des guerres et des convulsions de la terre, relevons la tête. Notre salut vient d’ailleurs. Notre salut est au cœur même des difficultés du jour, tout comme notre salut est suspendu au bois de la croix, poteau d’infamie, scandale irrecevable, d’où jaillit l’inouï de la vie la plus sûre. La croix tient en joue nos fautes, les assigne à résidence jusqu’à ce que pardon s’ensuive. Pour peu que nous avancions, humblement, déposant la tout notre orgueil, tout notre savoir parcellaire, toute la maîtrise de notre vie pour dire avec Syméon, admiratifs et confiants : Mes yeux ont vu le salut, la lumière qui se révèle aux nations, la gloire que tu donnes à tout homme qui croit, non en lui, mais en toi, Seigneur !

Malades de corps ou d’esprit, malades de l’âme, nous sommes tous convoqués à marcher à la suite du Christ, avec la certitude que le chemin de la croix n’ouvre que sur une seule réalité : la Vie !