L'éditorial du mois

Bernadette Mélois, rédactrice en chef

La joie de l'annonce par Bernadette Mélois, rédactrice en chef

« Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité ! » s’exclament nos frères orientaux au jour de Pâques. Oui, le Christ est ressuscité et notre vie reçoit un souffle nouveau qui nous pousse à aller de par les rues de nos villes et les routes de ce monde annoncer la joie du salut. Christ est ressuscité, il a vaincu la mort, nous en sommes témoins !

« Ils sont finis, les jours de la Passion », désormais, suivez le Christ, qui nous précède et nous attend dans la Galilée des nations d’hier, carrefour de l’humanité d’aujourd’hui. Nous sommes attendus pour révéler aux hommes et aux femmes qui nous entourent qu’une joie « que rien, pas même la mort, ne pourra nous ravir » habite notre cœur, nourrit notre espérance et motive notre charité.

« Même en ces temps qui sont les nôtres, déchirés par les tragédies de la guerre et minés par la triste volonté d’accentuer les différences et de fomenter les conflits, que la Bonne Nouvelle qu’en Jésus le pardon est vainqueur du péché, la vie est victorieuse de la mort, de la peur et de l’angoisse, soit portée à tous avec une ardeur renouvelée ainsi qu’une grande confiance et espérance. » Ce n’est pas seulement le vœu du pape François, mais celui du Christ auquel nous sommes invités à répondre. Le sourire qui témoigne d’un amour profond est possible au malade comme au dirigeant. Le geste qui réconforte est possible au prisonnier comme à la mère de famille. La joie du Christ ressuscité est communicable partout, et toujours, et par tous.