L'éditorial du mois

David Gabillet, rédacteur en chef

Quand le Christ naît dans nos vies par David Gabillet, rédacteur en chef

Aujourd’hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur ! Voilà l’annonce qui retentit au cœur de la messe de la nuit de Noël. Pourquoi disons-nous « aujourd’hui » alors que Jésus est né il y a plus de 2 000 ans ? Parce qu’en célébrant ce grand mystère, nous sommes rendus contemporains de l’avè­nement du Fils de Dieu dans notre chair et dans l’histoire.

Mais dans l’attente de sa venue en gloire, cet autre avènement que l’Avent nous invite à désirer ardemment, nous vivons l’avènement de Jésus au cœur de nos vies. « Dieu naît à Bethléem pour naître dans ton cœur », disait Jean Tauler dans le prolongement des propos de saint Bernard qui insistait sur la présence du Verbe incarné dans nos vies comme notre sauveur. À chaque instant de nos existences, lorsque nous laissons l’Esprit d’amour féconder nos cœurs, nous permettons au Christ de naître en nos vies. Car la vie de la grâce n’est autre que la vie, en nous, du Christ ressuscité.

Dès le 22 décembre, l’oraison du jour nous fait humblement demander : « Accorde, nous t’en prions, à ceux qui s’inclineront devant l’enfant de Bethléem de communier à la vie d’un tel Rédempteur. » Dans la foi en la miséricorde du Père qui vient assouplir toute raideur, nous sommes appelés à veiller pour reconnaître le passage du Fils dans nos vies. Il veut y établir son règne et l’affermir dès maintenant et pour toujours.

Que l’Avent vous soit un temps d’accueil du Christ, afin que Noël soit joyeux !